L’espagnol pour les voyages

L’espagnol pour les voyages

Dans cet article, je vais vous expliquer pour quoi nous vous recommandons d’apprendre l’espagnol pour les voyages.

Comme vous le savez, l’espagnol est la langue officiel de quasiment tous les pays d’Amérique Latine. C’est la raison pour laquelle nous vous recommandons d’apprendre l’espagnol avant commencer votre voyage. Vous pouvez vous communiquer avec presque tout le monde là-bas en parlant l’espagnol. Donc je vous invite à continuer à lire cet article, que je l’appel « l’espagnol pour les voyages ».

Faire tomber la barrière de la langue

Apprenez l’espagnol pour les voyages et soyez plus à l’aise

Connaître les plus belles destination dans le monde hispanophone devient plus intéressante quand on peut découvrir aussi la culture et les gens qu’y habitent.

Je ne vais pas ici certainement vous donner des longues explications. Je vais plutôt vous montrer des destinations avec des photos. Parce que finalement, comme vous les savez, une image parle plus que mille mots.

Encouragez-vous et partagez donc avec les habitants des endroits qui vous visitez et enrichissez l’expérience de vos voyages.

Quelques destinations intéressants à découvrir en Amérique Latine

Ici j’énumère quelques destinations intéressants à découvrir en Amérique Latine. Vous connaissez probablement déjà ces endroits, donc prenez-les comme un rappel. Alors j’espère que cela vous donnera l’envie d’apprendre l’espagnol pour les voyages 🙂 .


Le Salto Ángel

Le Salto Ángel ou Kerepakupai Vená (signifiant « cascade du lieu le plus profond » en langue arekuna). Elle est la plus haute chute d’eau du monde, avec une hauteur de 979 m. Sur le cours du rio Kerep, rivière appartenant au bassin versant de l’Orénoque, cette chute se situe dans la municipalité de Gran Sabana (État de Bolívar) au Venezuela. La chute s’appelle aussi le « Saut de l’ange » en français, bien qu’il s’agisse d’une traduction erronée, salto signifiant « cascade » et Angel provenant du nom de l’aviateur, Jimmy Angel, qui survola le premier les chutes.

l'espagnol pour les voyages -Image Salto Angel - Venezuela


Machu Picchu :

Machu Picchu (du quechuamachu : vieille, et pikchu : montagne, sommet) est une ancienne cité inca du XVe siècle au Pérou, perchée sur un promontoire rocheux qui unit les monts Machu Picchu et Huayna Picchu (« le Jeune Pic » en quechua) sur le versant oriental des Andes centrales et son nom aurait été Pikchu ou Picho.

l'espagnol pour les voyages -Image Machu Picchu - Pérou


Torres del Paine :

Le parc national Torres del Paine (en espagnol : Parque Nacional Torres del Paine) est un parc national du Chili situé entre la cordillère des Andes et la steppe de Patagonie. Administrativement, il appartient à la XIIe région de Magallanes et de l’Antarctique chilien et à la province de Última Esperanza. Il comprend  242 242, est créé le 13 mai 1959 et il est déclaré réserve de biosphère, le 28 avril 1978 par l’UNESCO.

l'espagnol pour les voyages -Image Torres del Paine - Chili


Carthagène des Indes :

Carthagène des Indes (en espagnol : Cartagena de Indias) est une ville de Colombie et la capitale du département de Bolívar. Ville portuaire, elle est située sur la côte septentrionale du pays, au bord de la mer des Caraïbes (ou mer des Antilles), à environ 120 km de Barranquilla. Sa population s’élève à 1 075 000 habitants. La ville a été fondée le 1er juin 1533 par le conquistador Pedro de Heredia.

l'espagnol pour les voyages -image Carthagène des Indes - Colombie


Tikal :

Tikal (ou Tik’al selon l’orthographe maya moderne). Ce lieu est l’un des plus grands sites archéologiques et centres urbains de la civilisation maya précolombienne. Elle est située dans la région archéologique du bassin du Petén dans ce qui constitue maintenant le nord du Guatemala, dans le département du Petén, le site fait partie du Parc National de Tikal du Guatemala, créé le 26 mai 1955 a été inscrit comme Patrimoine mondial de l’UNESCO en 1979.

l'espagnol pour les voyages -image de Tikal - Guatemala


La Habana Vieja :

La Habana Vieja (la vieille Havane en français) est l’une des quinze municipalités de la ville de La Havane à Cuba. Contenant le centre historique de la ville, cette zone a été reconnue au patrimoine mondial de l’UNESCO pour son « mélange intéressant de monuments baroques et néoclassiques », ainsi « qu’un ensemble homogène de maisons avec des arcades, des balcons, des grilles en fer forgé et des cours intérieures ».

l'espagnol pour les voyages -image de La Habana Vieja - Cuba


Île de Pâques :

L’île de Pâques, en rapanui Rapa Nui ( appelée aussi « la grande Rapa » en référence à Rapa iti « la petite Rapa »), en espagnol Isla de Pascua, est une île du Chili isolée dans le sud-est de l’océan Pacifique. Elle est particulièrement connue pour ses statues monumentales (les moaï) et aussi par son écriture océanienne unique (le rongorongo).

l'espagnol pour les voyages -image Île de Pâques - Chili


Parc national d’Iguazú :

Le parc national d’Iguazú est un parc national d’Argentine, et s’étend sur plus de 67 620 hectares. Il se trouve à l’extrémité nord-est du pays, au nord de la province de Misiones. Créé le 9 octobre 1934 sous les dispositions de la loi nationale no 12.103, le parc est mondialement reconnu pour la beauté naturelle des chutes d’Iguazú, et de la biodiversité de sa forêt subtropicale. De l’autre côté de la rivière Iguazú se tient la partie brésilienne du parc naturel : le parc national d’Iguaçu. Les deux parcs furent déclarés comme Patrimoine Mondial par l’UNESCO en 1984 et en 1986.

l'espagnol pour les voyages -image Parc national d’Iguazú - Argentine


Parc national naturel de Tayrona :

Le Parc national naturel de Tayrona (espagnol : Parque Nacional Natural Tayrona) est une aire protégée située dans la région caribéenne de la Colombie, dans le département de Magdalena à 34 km de la ville de Santa Marta. Le parc abrite une biodiversité endémique dans les montagnes de la Sierra Nevada de Santa Marta. Le parc comprend 30 km2 de zone maritime dans la Mer des Caraïbes et 150 km2 de terre.

l'espagnol pour les voyages -image du Parc national naturel de Tayrona - Colombie


Salar d’Uyuni :

Le salar d’Uyuni, en espagnol salar de Uyuni. C’est un salar situé sur les hauts plateaux du sud-ouest de la Bolivie. Cette étendue de sel est située à 3 658 mètres d’altitude. Avec une superficie de 10 582 km2, elle constitue le plus vaste désert de sel du monde. Elle représente aussi un tiers des réserves de lithium exploitables de la planète. Ses dimensions sont de 150 kilomètres sur 100.

l'espagnol pour les voyages -image Salar d'Uyuni - Bolivie


Île Cocos :

L’île Cocos (en espagnol : Isla del Coco) est une île costaricienne de l’océan Pacifique située à 491 km au sud-sud-ouest du cabo Blanco, sur la côte méridionale du pays. Elle est rattachée à la province de Puntarenas. L’île est connue pour avoir accueilli les pirates qui y cachaient les trésors pillés aux Espagnols, ce qui lui a valu le surnom d’« île aux Trésors ». Depuis 1997, elle fait partie du patrimoine mondial de l’UNESCO, etant également un parc national protégé du Costa Rica. L’île Cocos abrite une faune et une flore sous-marine exceptionnelles ainsi qu’une forêt tropicale humide, seule île du Pacifique tropical oriental à en posséder une.

l'espagnol pour les voyages -image de L’île Cocos - Costa Rica

Et voilà, finalement vous pouvez comprendre pour quoi je vous recommande d’apprendre l’espagnol pour les voyages. J’espère avoir trouver des bonnes raisons pour illustrer mon propos et donc nourrir votre intérêt pour découvrir le monde hispanophone…

Source : Wikipedia / Images : pixabay.com (sauf indiqué)


Vous pouvez lire aussi notre article Apprendre l’anglais pour voyager


Enfin je vous propose de nous contacter par notre formulaire pour demander un devis sur « l’anglais pour voyager ». Ainsi que si vous voulez nous faire parvenir une inquiétude.

À propos de l’auteur

admin administrator