L’anglais pour voyager

L’anglais pour voyager

Nous vous invitons à apprendre l’anglais pour voyager. Cela vous permettra, à part de connaître des jolies endroits, de partager aussi avec leurs habitants.

Dans cet article, nous allons vous montrer quelques beaux endroits dans le monde anglophone. Nous espérons donc vous motiver pour connaître ces lieux et finalement à vous décider d’apprendre l’anglais pour voyager.


l'anglais pour voyager


Vous savez qu’il est toujours mieux de parler l’anglais pour voyager.

Ici nous n’allons pas vous expliquer le pourquoi mais, simplement, je veux donc vous donner plus de motives.






Les plus beaux endroits à visiter dans le monde anglophone


Les chutes du Niagara (Canada / États-Unis)

Les chutes du Niagara ou chutes Niagara (en anglais : Niagara Falls). Ce sont un ensemble de trois chutes d’eau :

  1. le « Fer à Cheval » (Horseshoe Falls) ou chutes canadiennes.
  2. les « chutes américaines » (American Falls).
  3. le « voile de la mariée » (Bridal Veil Falls), d’une taille moindre.

Elles sont situées sur la rivière Niagara qui relie le lac Érié au lac Ontario, dans l’est de l’Amérique du Nord et donc à la frontière entre le Canada et les États-Unis. Bien qu’elles ne soient pas particulièrement hautes, les chutes du Niagara sont très larges. Avec un débit de plus de 2 800 m3/s, elles sont donc les chutes les plus puissantes d’Amérique du Nord. Elles sont aussi parmi les plus connues à travers le monde.

l'anglais pour voyager - image


Le Parc national Kruger (Afrique du Sud)

Le Parc national Kruger (Kruger National Park) est la plus grande réserve animalière d’Afrique du Sud. Il couvre près de 20 000 km2, est long de 350 km du nord au sud et large de 60 km d’est en ouest. Sa taille est donc comparable à celle du Pays de Galles.
Le parc porte le nom de Paul Kruger (1825-1904), homme d’Étatboer et président de la République sud-africaine du Transvaal, qui fut à l’origine de la création de la Sabie Game Reserve à partir de laquelle fut constitué le parc national en 1926.

l'anglais pour voyager - image


Le Grand Canyon (États-Unis)

Le Grand Canyon ou Grand Cañon, en anglaisGrand Canyon, en hopi Ongtupqa, en yavapai Wi:kaʼi:la. C’est un canyon des États-Unis situé dans le Nord-Ouest de l’Arizona. La gorge a été creusée par le fleuve Colorado dans le plateau du même nom. Ce parc national fut fondé en 1919. Le parc du Grand Canyon couvre un territoire protégé de 4 927 km2. Il est fréquenté chaque année par plus de quatre millions et demi de visiteurs. La diversité et la singularité naturelle et paysagère du site l’ont fait reconnaître patrimoine mondial de l’Humanité par l’UNESCO en 1979.

l'anglais pour voyager - image


Sydney (‘Australie)

Sydney est une ville du sud-est de l’Australie, située dans l’État de Nouvelle-Galles du Sud, sur les rives de la mer de Tasman. Avec une aire urbaine comprenant, en 2016, une population de 5,25 millions d’habitants sur près de 12 300 km2 . Sydney est la ville la plus peuplée d’Australie, devant Melbourne et Brisbane, ainsi que du continent océanien. Ses habitants s’appellent les Sydneyites ou Sydneysiders en anglais, et les Sydnéens en français.

l'anglais pour voyager - image


La Jamaïque

La Jamaïque, en anglais Jamaica, est une île de la mer des Caraïbes. Elle constitue un pays indépendant, faisant partie des Antilles, situé au sud de Cuba et à l’ouest de l’île Hispaniola, territoire d’Haïti et de la République dominicaine. Initialement l’île était peuplée par les indigènes Arawaks et Taïnos. Elle est passé sous contrôle espagnol à la suite de l’arrivée de Christophe Colomb en 1494. De nombreux indigènes meurent alors de maladies et les Espagnols y transfèrent des esclaves africains. Nommée Santiago, l’île demeure une possession espagnole jusqu’en 1655, lorsque l’Angleterre la conquiert et la rebaptise Jamaica. Sous le joug colonial britannique elle devient l’un des principaux exportateurs de sucre au monde grâce à son économie de plantation basée sur l’esclavage. Les Britanniques émancipent les esclaves en 1838, et nombre d’entre eux préfèrent alors l’agriculture vivrière aux plantations. L’île obtient finalement son indépendance du Royaume-Uni le 6 août 1962.

l'anglais pour voyager - image


Stonehenge (Angleterre)

Stonehenge est un monument mégalithique composé d’un ensemble de structures circulaires concentriques, érigé entre -2800 et -1100, du Néolithique à l’âge du bronze. Il est situé à treize kilomètres au nord de Salisbury, et à quatre kilomètres à l’ouest d’Amesbury (comté du Wiltshire, en Angleterre). L’ensemble du site de Stonehenge ainsi que le cromlech d’Avebury, à une quarantaine de kilomètres au nord, sont inscrits sur la liste du patrimoine mondial de l’Unesco dans un ensemble intitulé « Stonehenge, Avebury et sites associés ». Aujourd’hui, le site attire près d’un million de visiteurs par an.

l'anglais pour voyager - image


Londres (Angleterre)

Londres (en anglais : London), située dans le Sud-Est de la Grande-Bretagne, est la capitale et la plus grande ville de l’Angleterre et du Royaume-Uni. Longtemps capitale de l’Empire britannique, elle est désormais le siège du Commonwealth of Nations. Elle a été fondée il y a presque 2 000 ans par les Romains sous le nom de Londinium. Londres était au XIXe siècle la ville la plus peuplée du monde. Bien que largement dépassée dans ce domaine par de nombreuses mégapoles, elle reste néanmoins une métropole de tout premier plan, en raison de son rayonnement et de sa puissance économique, dû notamment à sa place de premier centre financier mondial.

l'anglais pour voyager - image


Le parc national de Namib-Naukluft (Namibie)

Le parc national de Namib-Naukluft est un parc national situé dans le sud-ouest de la Namibie, en partie dans le désert du Namib et dans les monts Naukluft. Avec une superficie de 49 768 km2, le parc national de Namib-Naukluft est le plus grand parc d’Afrique et le quatrième du monde. Il est le site le plus connu du parc de Namib-Naukluft et principal site touristique de Namibie est Sossusvlei. Le parc possède une vie sauvage et des réserves naturelles les plus inédites du monde. En effet, il couvre un territoire de près de 49 768 km2, soit plus que la Suisse (41 285 km2).

l'anglais pour voyager - image


New York (États-Unis)

New York, officiellement nommée City of New York, connue également sous les noms et abréviations de New York City ou NYC. C’est la plus grande ville des États-Unis en termes d’habitants et l’une des plus importantes du continent américain. Elle se situe dans le Nord-Est des États-Unis, sur la côte atlantique, à l’extrémité sud-est de l’État de New York. La ville se compose notamment de cinq arrondissements appelés boroughs : Manhattan, Brooklyn, Queens, le Bronx et Staten Island. Ses habitants s’appellent les New-Yorkais (en anglais : New Yorkers).

l'anglais pour voyager - image


Les falaises de Moher (Irlande)

Les falaises de Moher (en anglais Cliffs of Moher, en irlandais Aillte an Mhothair, « falaises des ruines »). Ce sont des ensembles de falaises situées sur la commune de Liscannor au sud-ouest du Burren dans le comté de Clare, en Irlande. Elles s’élèvent jusqu’à 214 m au-dessus de l’océan Atlantique sur une longueur de 8 km. La tour O’Brien (O’Brien tower) a été construite en 1835 au milieu des falaises par Sir Cornelius O’Brien, pour offrir un point d’observation pour les très nombreux touristes qui venaient déjà sur le site.

l'anglais pour voyager - image


Durdle Door (Angleterre)

Durdle Door (parfois écrit Durdle Dor) est une arche naturelle formée de roche sédimentaire. Elle c’est situe sur la Jurassic Coast près de Lulworth dans le comté du Dorset en Angleterre. L’arche s’est formée sur une côte composée de strates parallèles au littoral, les strates sont presque verticales et assez rapprochées.

l'anglais pour voyager - image


En ce qui concerne cet article, nous espérons donc qu’il a été motivant pour apprendre l’anglais pour voyager :-).


Finalement je vous propose de nous contacter par notre formulaire pour demander un devis sur « l’anglais pour voyager ». Ainsi que si vous voulez nous faire parvenir une inquiétude.

À propos de l’auteur

admin administrator